Catégorie: Nouvelles

En tant que propriétaire ou administrateur de sites internet, vous êtes plus susceptible de vous faire hameçonner. Voici quelques règles de sécurités à observer et les techniques d’hameçonnage dont vous devez vous méfier.

1) En tant que propriétaire de sites internet, vous êtes susceptible de recevoir des courriels d’hameçonnage vous demandant de renouveler votre nom de domaine ou votre hébergement web

Lorsque la date de renouvellement de votre nom de domaine ou de l’hébergement de votre site web arrive à échéance, vous pourriez recevoir un courriel frauduleux vous invitant à renouveler rapidement afin de ne pas perdre votre nom de domaine ou votre site web. Assurez-vous de connaître le nom de l’entreprise chez qui sont enregistrés vos noms de domaines et l’hébergement de votre site web. Voici la liste des principales compagnies avec qui nos clients font affaire : Koumbit, DomainePlus.com, GoDaddy, Funio, Likuid. Vérifiez toujours le nom de domaine de l’expediteur, par exemple info@godaddy.com ce n’est pas la même compagnie que info@go.daddy.com. Finalement, si vous n’êtes pas certains de l’identité de l’expéditeur, ne cliquez pas sur les liens du courriel. Pour en savoir plus sur l’hameçonnage, voyez le site de la Gendarmerie royale du Canada http://www.rcmp-grc.gc.ca/scams-fraudes/phishing-fra.htm

Pourquoi à la date de renouvellement de mon nom de domaine ou de mon site web suis-je plus à risque de recevoir un courriel d’hameçonnage?

Parce qu’il existe un registre publique des propriétaires de noms de domaine et on y retrouve la date d’expiration des noms de domaine. Les hackers savent donc à quel moment vous envoyez le courriel d’hameçonnage. Voyez https://www.whois.com pour rechercher votre nom de domaine dans le registre.

2) Si vous utilisez une adresse courriel créer à partir de votre nom de domaine, assurez-vous que vos courriels soient cryptés

Tous les hébergeurs offrent la possibilité de créer des adresses courriel à partir de votre nom de domaine. Par exemple notre nom de domaine est www.zaa.cc et notre adresse courriel générale est support@zaa.cc. Lorsque vous configurer votre adresse courriel dans votre logiciel préféré (Outlook, Mail, Thunderbird) ou dans Gmail, Hotmail/Live ou Yahoo, assurez-vous d’utiliser les paramètres de chiffrement SSL/TLS. https://en.wikipedia.org/wiki/Email_encryption Lors de la création de votre adresse courriel, dans le panneau de configuration de votre hébergeur, les codes POP/IMAP et SMTP vous serons fournis, sélectionnez toujours la version SSL/TLS afin que vos courriels soient cryptés. Le cryptage de vos courriels empêche qu’un tiers ne puissent les lire lorsque le message circule sur le web. Un courriel avant de se rendre à l’expéditeur doit passer par plusieurs serveurs et chaque serveur peut techniquement lire vos courriels s’ils ne sont pas cryptés. N’hésitez pas à nous écrire à support@zaa.cc, si vous avez besoin d’aide pour la configuration de votre adresse courriel.

3) Ne transmettez pas de mot de passe ou d’information personnelle par téléphone ou par message texte

Depuis plusieurs années, n’importe quels gouvernements, compagnies de téléphone ou groupes malintentionnés peuvent écouter et enregistrer toutes les communications passant par le réseau cellulaire SS7. À ce sujet, voyez le reportage d’Enquête du 23 novembre 2017 http://ici.radio-canada.ca/tele/enquete/site/segments/reportage/48148/enquete-ss7-ecoute-telephone-reseaux-securite Il suffit pour cela que les pirates informatiques aient votre numéro de cellulaire. Ils sont également en mesure de savoir à partir de quelle tour cellulaire vous vous êtes connecté, pouvant ainsi vous géolocaliser. Afin de protéger vos comptes bancaires, courriels et autres, assurez-vous d’utiliser une communication qui passe par le web et qui est cryptée. Pour cela, il existe des applications afin de sécuriser vos conversations et messages. Nous vous recommandons Signal https://signal.org/, pour en savoir plus http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/812903/triplex-snowden-signal-application-android-ios-info Pour en savoir plus sur la sécurité de vos communications http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1069181/protection-appels-textos-telephones-cellulaire-reseau-securite-espionnage-applications

4) Utilisez des mots de passe forts

Pour tous les sites web auxquels vous vous connectez, assurez-vous d’avoir des mots de passe forts et uniques pour chaque site web. L’objectif est d’empêcher les robots de découvrir vos mots de passe. Voici les meilleures pratiques pour la création de mots de passe:

  • Utiliser un mot de passe d’une longueur de 12 à 14 caractères (8 étant le minimum);
  • Utiliser des lettres minuscules et majuscules, ainsi que des chiffres et des symboles (!@#$%?&*();
  • Créez des mots de passe aléatoire lorsque possible;
  • Surtout, n’utilisez jamais 2 fois le même mot de passe;
  • Évitez la répétition du même caractère, des séquences de caractères sur le clavier, des mots du dictionnaire, des séquences de lettres ou de chiffres
  • Évitez d’utiliser le nom d’utilisateur comme mot de passe ou le nom de personnes proches ou d’animaux de compagnie ou encore des informations personnelles (numéro d’identification, noms des parents/enfants ou dates d’anniversaire);
  • Évitez d’utiliser un mot de passe qui peut être connu par des collègues ou des connaissances.

Source: https://en.wikipedia.org/wiki/Password_strength

Gestionnaire de mots de passe

Une autre solution consiste à utiliser un gestionnaire de mots de passe que vous pouvez utiliser à la fois sur votre ordinateur et votre téléphone/tablette. Un gestionnaire de mot de passe vous permet de créer des mots de passe aléatoires et différents pour tous les sites que vous utilisez. Nous vous recommandons LastPass https://www.lastpass.com/ Notez qu’il est préférable de connaître par coeur le mot de passe de son compte bancaire.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous écrire à support@zaa.cc.

Votre organisation a-t-elle besoin d’un nouveau site?

Après être tombé sur un site web démodé, combien de fois avez-vous immédiatement poursuivi votre recherche? Plus que jamais, la technologie et le design influencent directement nos choix.

Aux débuts d’Internet, le seul fait d’avoir un site web, même rudimentaire, était un atout. Les sites de nos jours en font beaucoup plus. Les fonctionnalités et l’impact du design sont décuplés, au point où le web est devenu l’outil principal de communication pour la plupart des organismes et entreprises.

Alors, besoin d’un nouveau site web? Si votre site actuel présente un des signes suivants, il pourrait avoir dépassé sa durée de vie utile.

1. Le site ne s’adapte pas à la largeur des écrans de téléphone mobile

Le nombre de recherches Google faites à partir d’un téléphone intelligent est en hausse. Il est probable qu’au moins le quart des visites de votre site proviennent d’une plateforme mobile.

Grâce au design adaptatif (responsive design), les éléments des pages changent et s’adaptent à la largeur de l’écran. Pour vérifier si le design de votre site est adaptatif, diminuez la largeur de la fenêtre de votre navigateur, ou consultez-le avec votre téléphone. Depuis quelques années, pratiquement tous les sites offrent un design adaptatif, devenu indispensable avec la prolifération des appareils mobiles.

2. Design dépassé

Votre page d’accueil présente une animation Flash? Les pages sont trop larges ou trop étroites sur les écrans modernes? L’année inscrite dans le pied de page vous rappelle un souvenir lointain?

Si le développement de votre site remonte à plus de cinq ans, il n’est probablement plus adapté à la situation. Des fonctionnalités modernes avec un design à jour favorisent la confiance des visiteurs.

3. Votre organisation change d’identité visuelle

Nouveau logo? Changement d’équipe? Réorientation des objectifs? Des modifications au design, au contenu ou aux fonctionnalités du site pourraient s’imposer, à défaut d’un renouvellement complet.

4. Le contenu du site est difficile à modifier

Votre site doit se prêter facilement aux ajouts et modifications de contenu. Anciennement, nous devions intégrer le contenu au code HTML à l’aide d’éditeur comme DreamWeaver, et passer les fichiers par FTP pour chaque changement. Nous avons aujourd’hui des CMS (Content Management System), comme WordPress et SPIP, qui permettent au commun des mortels de gérer directement les contenus d’un site sans codage spécialisé.

Cependant, même avec l’aide d’un CMS, une bonne structure et un traitement efficace du contenu sont essentiels. Si vous devez faire des pieds et des mains pour modifier le contenu de votre site, vous avez besoin d’un nouveau site.

5. Peu de visites en provenance des moteurs de recherche comme Google

Plusieurs facteurs peuvent expliquer un nombre de visites anémique ou stagnant : contenu inadapté, structure défaillante du code, problème d’accessibilité. Dans les cas difficiles, le développement d’un nouveau site sur une plateforme réputée pour le SEO (Search Engine Optimization) reste la meilleure solution.

 

6. C’est lent!

Le visiteur moyen s’attend à un chargement rapide des pages, en moins de deux secondes. Pour chaque seconde de plus, les chances d’abandon augmentent. La lenteur n’est pas en soi une raison de développer un nouveau site, des ajustements peuvent améliorer la performance d’un site existant. Pour d’autres sites, l’accumulation de contenu au fil des ans finit par ralentir un système conçu pour moins de données.

 

7. Vous préférez les sites des autres au vôtre

Les autres sites reliés à votre domaine font meilleure impression? Vaut mieux commencer à planifier votre nouveau site! Pour favoriser une présence en ligne efficace et crédible, inspirez-vous de ce qui marche ailleurs et innovez avec le développement de nouvelles approches et fonctionnalités.

En conclusion

Si votre site doit être renouvelé, n’hésitez pas à nous contacter pour une évaluation gratuite support@zaa.cc. Que ce soit la réparation de quelques bogues, à la conception et le développement d’un nouveau projet, nous pouvons vous conseiller!

Zaa a été nommée ambassadrice du Centre d’Entrepreneuriat ESG UQAM pour la Faculté des Arts. Nous sommes vraiment heureux d’avoir l’opportunité de vous le faire découvrir.

Le Centre a pour mission de contribuer au développement de l’entrepreneuriat et fournir des services de soutien au démarrage d’entreprise aux étudiants et diplômés de toutes les facultés et écoles de l’UQAM qui souhaitent lancer ou développer leur entreprise. Zaa a ainsi eu la chance de gagner le prix Travailleur autonome dans le cadre du concours «Mon entreprise», édition 2015 organisé par le Centre.

Le dévoilement des ambassadeurs a eu le jeudi 9 février 2017.  La soirée fut un grand succès!
Merci au partenaire principal Banque Nationale, à M. Stéphane Pallage (Doyen de l’ESG UQAM | École des sciences de la gestion et à tous les participants. Les ambassadeurs, représentant chacune des facultés de l’UQAM, sont : AQUARTIS | @Apprentix | LOCO | ZAA.CC Design web | Comme Des Filles Productions | Les créations Mayukori | @Centrederépitlaube !

D’abord, qu’est-ce qu’un certificat SSL et qu’est-ce que le protocole HTTPS?

La meilleure comparaison est à mon avis le passeport. Le passeport est une carte d’identité émise par le Gouvernement du Canada (tiers de confiance) qui atteste de l’identité du propriétaire (nom, naissance, photo, etc.). Lorsque présenté à la douane d’un pays, le passeport permet au propriétaire d’entrer dans le pays.

De la même manière, le certificat SSL est comme une carte d’identité. Il est signé par un tiers de confiance qui atteste de l’identité du site web (entité physique et numérique). Lorsqu’installé sur un serveur web, ça active le cadenas et le protocole HTTPS et assure ainsi une connexion sécurisée (cryptage des données) entre le navigateur et le site web (serveur).

Auparavant, les certificats SSL étaient utilisés par les sites transactionnels afin de sécuriser les données fournies par l’utilisateur (nom, adresse, téléphone, numéro de carte de crédit, identifiants, mot de passe) lors de l’achat. Aujourd’hui, l’utilisation des certificats est fortement recommandée pour tous les sites web auxquels on peut se connecter à l’aide d’un nom d’utilisateur et d’un mot de passe. Ce qui concerne autant les sites des médias sociaux que votre site d’entreprise développé avec WordPress ou SPIP.

Google a d’ailleurs annoncé qu’à partir de janvier 2017, les utilisateurs de Chrome verront dans la barre d’adresse une information leur indiquant que le site est ou n’est pas sécurisé, lorsqu’ils seront sur une page de connexion (identifiant et mot de passe). Ce changement a pour but de sensibiliser les gens à l’importance de l’utilisation des certificats SSL pour tout formulaire.

Pourquoi est-ce que les sites auxquels je me connecte doivent avoir un certificat SSL? Qu’est-ce que ça protège?

La principale raison est pour que les informations sensibles (mot de passe, carte de crédit, nom, adresse, etc.) envoyées sur internet soient cryptées afin que seul le destinataire prévu puisse les lire. Cela est important, car les informations que vous envoyez sur internet sont transmises d’un ordinateur (serveur) à l’autre pour atteindre le serveur de destination. Tout ordinateur entre vous et le serveur peut afficher vos numéros de carte de crédit, noms d’utilisateur et mots de passe, ainsi que d’autres informations sensibles si celles-ci ne sont pas cryptées avec un certificat SSL. Lorsqu’un certificat SSL est utilisé, les informations deviennent illisibles pour tout le monde à l’exception du serveur auquel vous envoyez les informations. Cela le protège contre les pirates informatiques et les voleurs d’identité.

Comment ajouter un certificat SSL sur mon site web?

Communiquez avec la compagnie qui héberge votre site web et faites-en la demande. Tous les hébergeurs offrent des certificats SSL et ce à des prix très compétitifs (entre 50$ à 150$/année). Il sera probablement nécessaire d’apporter quelques ajustements à votre site web suite à l’installation du certificat pour s’assurer que tous les liens inclues le protocole HTTPS. N’hésitez pas à nous joindre pour de plus amples informations info@zaa.cc!

On me demande souvent les règles d’éthique à suivre et la loi sur les droits d’auteurs concernant l’utilisation de photos ou d’images trouver sur le web. Au niveau des droits d’auteurs, on distingue deux types, d’abord une photo que vous auriez prise de la Joconde au Musée du Louvre ne fait pas de vous le propriétaire ni le bénéficiaire des droits d’auteurs de la Joconde, il existe en effet une différence entre la prise en photo d’oeuvres d’art et la prise de photo d’espaces publics et de personnes. Ceci étant dit, pour les photos de personnes et d’espaces publics (immeubles, forêt, etc.) la personne qui prend la photo est réputée propriétaire et possède les droits d’auteur de ladite photo jusqu’à ce que les droits d’auteurs soient vendus ou cédés à une tierce personne via une licence. C’est là que les choses se compliquent! Voici les différents types de licence:

Photo libre de droits/Royalty Free Picture

Le type de photo le plus populaire, car il permet de réutiliser l’image pour son usage personnel et pour usage commercial, de modifier l’image et de ne pas citer la source de l’auteur!

  • http://fr.freepik.com/ Certaines photos sont libres de droits, mais pas toutes, vérifiez avant de les télécharger.
  • Sur Google, vous pouvez faire une recherche d’images libres de droits. Allez sur Google www.google.com, faites une recherche quelconque, choisissez « Images », cliquez ensuite sur « Outil de recherche » et finalement choisissez « Réutilisation et modification autorisées ».

Photo libre de droits/Royalty Free Picture

Photos avec citation de la source et de l’auteur

Vous devez dans ce cas citer la source et l’auteur de la photo.

Photos à usage non commercial

Photo seulement à usage personnel.

Droits gérés/Rights-managed images 

Lors de l’achat d’une image sous ce type de licence, l’image est restreinte à une utilisation spécifique et souvent assujettie d’un temps. Par exemple, vous achetez une photo pour mettre sur votre rapport annuel, le coût sera différent que si vous le mettez sur la page d’accueil de votre site web.

Je ne sais pas si la photo possède une licence?

Par défaut, toutes les images appartiennent à leur auteur et vous ne pouvez pas les utiliser sans sa permission explicite. N’hésitez pas à écrire à l’auteur de la photo, il est fort à parier que si vous lui demandez la permission d’utiliser son image, il vous dira oui et/ou vous offrira un moyen d’encourager son travail.

Comment trouver l’auteur de la photo?

  1. Rechercher sur Google le nom du fichier de votre photo, par exemple « la_photo.jpg », vous trouvez ainsi tous les sites web qui affichent cette image et pourrez peut-être retrouvé l’auteur.
  2. Chaque photo possède des détails (titre, appareil photo utilisé, résolution, etc.) pour trouvez ces informations, téléchargez l’image sur votre ordinateur, sur Windows, cliquez sur le fichier avec le bouton droit de votre souris, choisissez « Propriété » et ensuite sur cliquez sur l’onglet « Détails », vous pourrez peut-être voir dans les propriétés du fichier des informations vous permettant de retracer l’auteur.

Sites d’achat d’images/StockPhotos Website

Il existe maintenant plusieurs sites pour faire l’achat de photos de qualité en haute résolution à des prix très variable, par exemple:

Notez qu’un nouveau type de « scams » s’est développé au cours des dernières années. Des entreprises comme GettyImages, qui se spécialisent dans la vente de photos en ligne, ont investi dans des moteurs de recherche spécialisés. Ces moteurs scannent tous les sites web à la recherche d’images dont ils possèdent la licence. Ils effectuent la recherche à partir du nom, du numéro unique de chaque photo ou par reconnaissance visuelle. Une fois qu’ils ont trouvé un site web utilisant leurs images, ils envoient un courriel demandant une preuve de licence. Il est donc très important, lorsque vous achetez des photos sur des sites d’images, de garder une copie de la facture/preuve d’achat de toutes vos photos.

 

Vous avez des questions concernant les droits d’auteurs et la recherche de photos?

Écrivez-nous au info@zaa.cc.

Myriam-Zaa Normandin en entrevue à Tendance Entreprendre sur les ondes de CHOQ.CA. Interviewée par Michel Grenier, directeur du Centre entrepreneuriat ESG UQAM, Zaa nous parle de sa passion pour le web et pour l’entrepreneuriat.

Michèle Grenier : Est-ce que tu pourrais donner quelques conseils pour partir en business?

Zaa : D’abord, faites-le! Partez en business! C’est la chose, à mon avis, la plus extraordinaire, mais assurer vos arrières, assurez-vous d’avoir un filet économique, d’avoir un emploi à temps partiel, d’avoir quelque chose qui vous permet de subvenir à vos besoins et de payer les comptes. Prenez votre temps, parce que ça prend du temps bâtir une clientèle, moi je suis dans une entreprise de service et ça a dû prendre au moins un bon trois ans avant que j’aie assez de clients pour pouvoir en vivre.

 

Référence: http://www.choq.ca/emissions/entrepreneuriat CHOQ.CA – Tendance Entreprendre – Émission du 8 mars 2016

Pour vous remercier de votre confiance et de votre loyauté, nous avons mis en place un système de récompense. Pour chaque nouveau client que vous nous référerez, nous vous offrirons un rabais de 100$ sur votre prochaine facture.

De toute l’équipe de [ ZAA.CC ] Design web

Bonne année 2016!

Rabais non transférable, valide pour 1 an.
S’applique pour tous nouveaux clients ayant fait affaire avec nous.

Nous nous faisons souvent poser la question: est-ce que je devrais créer un Groupe ou une Page?

Les Groupes

Ce sont des lieux d’échange où chacun peut participer, sans qu’il y ait une voix supérieure aux autres, donc avec une hiérarchie horizontale. C’est une vision plus communautaire ou plus club portant souvent sur un sujet d’intérêt.

  • Un ou plusieurs modérateurs/administrateurs;
  • Groupe ouvert ou fermé, en tant qu’administrateur vous pouvez ajouter ou supprimer des membres;
  • En tant qu’administrateur vous publiez sous votre nom personnel;
  • Les membres d’un Groupe doivent se rendre sur la page du Groupe pour voir les dernières publications. Les publications n’apparaissent pas dans leur fil d’actualité. Ils reçoivent une notification lorsqu’il y a de nouvelles publications;
  • On ne peut pas ajouter d’applications;
  • Aucune statistique;
  • Vous pouvez acheter des annonces pour faire la publicité de votre Groupe;
  • Il n’est pas possible de créer des albums de photos, toutes les photos sont regroupées dans un seul album.

Créez un Groupe Facebook

Les Pages

Servent à faire la promotion des entreprises, des organisations, des célébrités et des marques. Les Pages ne peuvent être créées et gérées que par les représentants officiels, donc avec une hiérarchie verticale. Ils permettent aux entreprises de communiquer avec leurs clients.

  • Un ou plusieurs représentants officiels/gestionnaires;
  • Les Pages sont publiques, ce qui est publié est visible pour tous;
  • En tant que gestionnaire, vous publiez sous le nom de l’entreprise;
  • Tout le monde peut aimer une Page et choisir de recevoir les publications dans son fil d’actualité;
  • On peut ajouter des applications à une page, par exemple un formulaire d’inscription à une liste diffusion ou encore publier automatiquement vos articles Facebook sur Twitter;
  • Les Pages offrent des statistiques (abonnement, auditoire, etc.);
  • Vous pouvez acheter des annonces pour faire la publicité de votre Page.

Créez une Page Facebook

 

Peut-on convertir un groupe en page? Non, hélas!

Nous avons catégorisé différents systèmes dépendamment de vos besoins et du gestionnaire de contenus web (CMS) que vous utilisez.

Infolettre, newsletter, bulletin électronique: courriel envoyé via une liste de diffusion à des abonnés. Le courriel est bâti à partir d’une page HTML.

Liste de diffusion: liste d’abonnés.

2000 abonnés ou moins… c’est gratuit!

MailChimp demeure un incontournable. Il est convivial, bien pensé et vous permet d’éditer facilement le contenu de vos infolettres. Si les gabarits (templates) de base ne vous conviennent pas, nous pouvons vous créer des gabarits sur mesure avec vos couleurs et les sections éditables dont vous avez besoin! MailChimp permet de facilement d’intégrer un formulaire d’abonnement sur votre site web et sur Facebook, ce qui peut être un atout intéressant pour les campagnes et les concours. Il offre également des statistiques de lecture de vos newsletters.

MailPoet est à notre avis la meilleure extension pour WordPress. Lui aussi est convivial et facile d’utilisation. Il permet en plus d’utiliser vos articles déjà créés dans WordPress et de les ajouter à votre infolettre, une belle économie de temps! Il permet facilement d’intégrer un formulaire d’abonnements sur votre site web. Il offre également des statistiques de lecture de vos newsletters.

Au-delà de 2000 abonnés…

SPIP-Listes est un très bon plugin pour SPIP, il n’a pas de limites d’abonnées. SPIP-Listes s’intègre parfaitement bien avec le fonctionnement de SPIP, vous pouvez automatiser vos infolettres pour prendre les derniers articles publiés. Ajouter des messages et programmer l’envoi de votre bulletin automatiquement. Il vient également avec un formulaire d’abonnement.

La majorité des hébergeurs offrent des outils de listes de diffusions, par exemple MailMan, ListServ. Ces outils sont plus ou moins conviviales à configurer et à intégrer sur votre site web. Ils offrent souvent seulement la gestion de listes de diffusions. Pour la création d’infolettres, vous devez passer par d’autres outils, soit ceux mentionnés plus haut, soit le développement d’un bulletin (page HTML) personnalisé.

Voici des exemples de bulletins électroniques et d’infolettres que nous avons développés :

 

Taille Plus Size Institut d'études internationales de Montréal (IEIM) Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM) Observatoire des Amériques (ODA)

Pourquoi est-ce que les infolettres sont si étroites? Pourquoi je ne peux pas prendre la même police de caractère que sur mon site web?

Une infolettre est un courriel et doit être lisible par tous les navigateurs, sur toutes les plateformes (PC, MAC, cellulaires, tablettes, etc.), pour toutes les versions (Gmail, Outlook, Thunderbird, Yahoo, etc.). Pour ces raisons, la largeur maximale d’un bulletin est de 640 pixels de large. Aucune police de caractères autre que celles de bases (Arial, Verdana, Times New Roman, etc.) ne fonctionnent. Il faut également limiter le nombre d’images par envoi, car un trop grand nombre d’images est bloqué par les outils antispam.

Sur mesure

Vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter. Nous pouvons vous aider à choisir le meilleur outil et vous développer un bulletin sur mesure!

 

Je vous présente, en résumé, ce que vous pouvez faire comme éditeur de contenus ou comme propriétaire de site web pour améliorer votre référencement dans Google. Pour toutes entreprises ou organisations, le fait de sortir dans les 10 premiers résultats de recherche est très important, voire primordial. Voici quelques techniques d’écriture pour vous aider à y arriver.

Créer des titres de pages et d’articles uniques et pertinents

Le titre de vos pages et de vos articles permet d’indiquer aux utilisateurs et aux moteurs de recherche le thème du texte. Le titre de votre page s’affiche dans les résultats de recherche de Google sur la première ligne.

Recherche Google: Design web zaa

Recherche Google: Design web zaa

Résultat de recherche. Les termes de recherche apparaissent en gras.

Le résultat de recherche. Le titre de la page est « [ ZAA.CC] Design web – Conception de sites web et créations graphiques – Myriam-Zaa Normandin ». Les termes de recherche apparaissent en gras.

Choisissez un titre décrivant le mieux le contenu de votre texte et si possible qui incluent les termes qui ont de forte chance d’être choisi par un utilisateur pour trouver votre page sur Google. Par exemple « design web » est à la fois le nom de l’entreprise, le titre de la page d’accueil et des mots-clés.

Assurez-vous que le titre de votre page soit unique et qu’il n’y ait pas d’autres pages qui portent le même nom. Finalement, tenter de faire des titres courts, concis et pertinents.

Commencer votre article par un court paragraphe d’introduction

Autant pour WordPress, SPIP, Google, que pour vos lecteurs, il est important de toujours commencer un article par une ou deux phrases d’introduction. Ces premières lignes devraient contenir les principaux mots-clés, intégrés dans une phrase structurée, qui définissent le contenu de votre article. Ils aideront ainsi les utilisateurs à déterminer s’ils veulent ou non continuer leur lecture.

Utiliser la balise meta “description”

La balise meta « description » est un bout de code qui indique aux moteurs de recherche la description du contenu de la page. Le nombre de caractères lu par Google est de 156 caractères, soyez donc précis.

WordPress

Pour les sites WordPress, les thèmes prennent parfois en compte le début du texte d’une page ou d’un article pour remplir la balise meta « description », mais bien souvent non. Pour y remédier, il existe plusieurs outils SEO de disponibles. Ils vous permettent de vous-même choisir le titre vu par les moteurs de recherche et la description de votre article.

WordPress SEO

 

SPIP

Pour les sites SPIP, le champ « Descriptif », que l’on retrouve à la fois pour les rubriques et les articles, permet directement d’écrire le résumé de votre texte. Par programmation, on peut faire afficher dans l’espace public le descriptif ou non. Si le champ « Descriptif » n’est pas disponible sur votre site, par défaut SPIP prend les premiers caractères de votre texte pour référencer la balise meta « description ».

SPIP descriptif de la rubrique

Proposer du contenu qualité et diffusez-le au maximum

Pour augmenter le trafic sur votre site web et convertir vos nouveaux visiteurs en visiteurs réguliers, vous devez produire du contenu ou offrir des services de qualité. Pour augmenter le buzz autour de votre contenu ou vos services, n’hésitez pas à recourir aux médias sociaux, aux infolettres, aux forums spécialisés ou encore à demander à vos partenaires de diffuser votre contenu.

Le buzz généré influe grandement la réputation de votre site web auprès de Google et favorise ainsi vos pages dans les résultats de recherche.

Réfléchissez aux termes de recherche qu’un utilisateur peut utiliser pour rechercher une partie de votre contenu. Les utilisateurs connaissant très bien un sujet risquent d’utiliser d’autres termes de recherche qu’un utilisateur qui ne s’est pas encore penché sur le sujet donné. Par exemple un fan avéré de baseball peut lancer une recherche sur [nlcs], l’acronyme pour la National League Championship Series (série de championnat de la Ligue nationale de baseball), tandis qu’un fan novice peut utiliser un terme de recherche plus général tel que [baseball playoffs] (série éliminatoire). Si vous anticipez ces différences dans le comportement des utilisateurs lors de leurs recherches et en tenez compte lorsque vous rédigez votre contenu (en utilisant un bon mélange d’expressions de mots clés), vous pouvez obtenir des résultats positifs. — Google

Améliorer la qualité du texte de vos liens (hyperliens)

Lorsque dans votre texte vous ajoutez des liens, assurez-vous d’utiliser un texte évocateur. Les liens tels que « cliquez ici » ou « page » sont à bannir. Utilisez plutôt le titre de la page ou de votre document ou encore une phrase complète.

Exemple 1, un lien vers une autre page de votre site: au lieu d’écrire « Pour voir le programme de la journée cliquez ici. », écrivez plutôt « Voyez le programme de la journée« .

Exemple 2, un document PDF: au lieu d’écrire « Programme« , écrivez plutôt « Programme de l’activité XYZ – date – (PDF)« .

Optimiser vos images et vos documents par des noms significatifs

Les images et les documents (PDF, vidéo, audio, etc.) sont enregistrés sur votre site web et seront donc lisibles à la fois par l’utilisateur et les moteurs de recherche. Une image appelée IMG_2939.jpg de même qu’un fichier appelé binder1.pdf ne donne aucune information de contenu. Prenez le temps de renommer vos fichiers et images avant de les téléverser (uploader) sur votre site web. N’oubliez pas également que les caractères spéciaux et les espaces sont très mal lus par les navigateurs et les serveurs, ils sont donc à bannir. Idéalement, remplacer les espaces par des traits d’union ou des barres basses, par exemple « programme-activite-xyz-date.pdf » ou « myriam_zaa_normandin_designer.jpg ».

WordPress

Dans WordPress, lorsque vous ajoutez des médias à vos articles, renseignez toujours le titre avec un contenu pertinent. Il sera lu par les moteurs de recherche.

titre-d-une-image

SPIP

Après avoir téléversé une image ou un document. Cliquez sur le lien « Modifier » qui se trouve soit en dessous de votre image/document soit à droite. Vous serez ainsi en mesure d’ajouter un titre à votre image/document qui sera ainsi référencée par les moteurs de recherche.

Conclusion

Si vous avez des questions ou besoins d’une formation sur l’écriture pour le web, n’hésitez pas à nous écrire info@zaa.cc.


Référence : Google, Guide de démarrage Google – Optimisation pour les moteurs de recherche


Nous joindre

Écrivez-nous pour une rencontre gratuite dans le but d'évaluer
vos besoins et avoir un devis support@zaa.cc ou appelez-nous au ‭+1 514 723-2673‬.

Nom
Email
Message

Votre message a bien été envoyé.
Erreur! SVP, validez les champs suivant:
NOM: Assurez-vous d'entrer votre prénom et nom de famille.
EMAIL: Assurez-vous que l'adresse courriel est valide.

Nous remercier... c'est nous référer!

[ ZAA.CC ] Design web / Montréal Saint-Jean Laurentides Abitibi Gaspésie Québec / Confidentialité / Creative Commons License